Biographie - Chantal d'Orléans
325
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-325,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive

LA VIE D’UNE FEMME,
UN PARCOURS D’ARTISTE

Peinture acrylique au couteau
Chantal d’Orléans, Princesse de France, fille de Monseigneur le Comte de Paris et de Madame la Comtesse de Paris, née en exil à Pampelune- Espagne.
frichti
. Diplôme de relieuse d’art à l’Ecole Estienne et à l’Ecole de la rue Beethoven à Paris.
. Collabore avec Tiffany & co à New-York à la reproduction des services de table du roi Louis-Philippe, Roi des Français.
. Atelier Guy de Malherbe 1999
. Atelier Chantal Zeller 2001
. Membre honoraire de l’Académie des Beaux-Arts de Moscou.

Hommage à S.A.R. la Princesse Chantal

Chantal d’Orléans est à l’origine une relieuse d’art, diplômée de l’école Estienne. Nous la connaissons maintenant et depuis 10 ans comme peintre. Initiée par Guy de Malherbe après des débuts à l’aquarelle, Chantal présente une peinture au sujets évocateurs à chaque exposition : « Lieux de rêves », « Paris Insolite », « Provence » et aujourd’hui « Arbres de Soleil ».

Horizons multiples se dévoilant sous nos yeux, l’artiste devient par ses toiles citoyenne du monde. Sa passion pour l’évasion nous conduit vers des lieux chargés d’odeurs et de lumières.

Avec une palette généreuse, elle propose des compositions qui multiplient les aplats. L’artiste taille au couteau des zones de couleurs qui laissent apparaître quelques uns des cernes à la craie du travail préparatoire. Les effets de transparence procurent la transparence et la lumière. La toile vit sous nos yeux.

Nous découvrons aux détours de ses toiles, le regard d’un artiste qui garde une grande liberté, son geste est spontané. Son travail s’éloigne d’une vision trop classique.

Toujours soucieuse de progresser, Chantal révèle une sorte de confession pour l’évasion. Il n’est pas de femme plus déterminée sur tout ce qu’elle entreprend. Cette détermination ne s’accompagne pas d’une lassitude mais au contraire d’une gaité, d’un bonheur de la découverte.

Accueillons donc cette nouvelle exposition comme une incitation au rêve, au voyage.

La présentation de ses toiles donne un ensemble d’images recueillis par une infatigable voyageuse qui invite à regarder et à voir. C’est aussi l’occasion de redire à Chantal que, derrière cet hommage, elle doit sentir notre attente à découvrir les œuvres à venir.

Arnaud d’Hauterives

Secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts.